Message d'avertissement

  • The string webform:25:confirmation could not be refreshed with the text format html_tiny_mce because it is not allowed for translation.
  • The string webform:25:preview_message could not be refreshed with the text format html_tiny_mce because it is not allowed for translation.

Traversée du Parc national des Pyrénées

ARRENS-MARSOUS

Description

Ce séjour itinérant accompagné vous propose une immersion de deux semaines en montagne dans des paysages grandioses (avec la possibilité de couper cette traversée en deux et de réaliser une semaine de randonnées). Les nuits se dérouleront en refuge, en haute montagne avec une atmosphère et un dépaysement garanti offrant une contemplation du ciel étoilé sans équivalent. La faune sauvage ainsi que la flore ne seront bien évidement pas en reste. Enfin, vous découvrirez l’estive et les pratiques pastorales Pyrénéennes.

Le programme détaillé de votre séjour :

Jour 1

Transfert en vallée d'Aspe près de Lescun. Depuis les prairies du plateau de Lhers, nous tournons le dos au mignon petit village de Lescun pour remonter la vallée en douceur le long du torrent ; rapidement nous pénétrons dans le Parc National, puis la montée s'accentue à partir de la cabane Deth Caillau jusqu'au col de Saoubathou (1918 m). De là, traversée des pâturages au milieu des brebis jusqu'au lac et refuge d'Arlet. Autour du lac, pelouses et grès rouges (couleur lie de vin) créent un contraste de couleurs saisissant.

Temps de marche : 3 à 4h. Dénivelé : + 900m / - 100m.

Jour 2

Sous le Pic d'Arlet, la montagne de la Banasse forme une large cuvette herbeuse où les troupeaux paissent paisiblement. Nous partagerons certainement quelques instants avec un berger s'il est présent dans sa cabane d'altitude pour fabriquer le célèbre et savoureux fromage de brebis des Pyrénées. Descente vers les hêtraies du bois d'Espélunguère et du col du Somport. Selon les conditions, votre guide fera peut-être un petit crochet en Espagne jusqu'au Lac d'Estaens. Nuit en gite d'étape à proximité du col du Somport.

Temps de marche : 4 à 5h. Dénivelé : + 300m / - 900m.

Jour 3

Parcours très sauvage en lisière de forêt pour rejoindre la cabane d'Arnousse puis le refuge de Lary. Montée au col d'Ayous (2180 m) où l'on rejoint le GR10 et où l'on bascule n vallée d'Ossau. La vue du col est saisissante car s'ouvrant soudainement sur le Pic du Midi d'Ossau et ses 2 pointes caractéristiques, trônant fièrement au-dessus des autres montagnes et des pâturages. Courte descente aux lacs d'Ayous -véritables joyaux où se reflète l'Ossau- et au refuge.

Temps de marche : 6 à 7h. Dénivelé : + 1000m / - 500m.

Jour 4

Autour de l'Ossau, c'est un véritable poème géologique qui se déroule sous nos pieds : roches volcaniques, roches sédimentaires surgies du fond des océans, érosion glacière... le paysage est très riche, ainsi que la faune. Autour de l'Ossau, les isards sont nombreux, de même que les marmottes gardant un œil vers les cieux pour ne pas se faire prendre par l'Aigle Royal. D'autres grands rapaces animent l'azur, comme les vautours fauves et autres Gypaètes barbus. À l'approche du Col de Peyreget nous frôlerons les hautes parois colorées de l'Ossau, royaume des chocards et des grimpeurs, avant de redescendre dans la vallée non sans s'étonner de l'étrange Grande Raillère de Pombie, constituant un véritable fleuve de roche. Arrivés au Caillou de Socques, nous prendrons une navette publique pour dormir en gîte d'étape dans la vallée.

Temps de marche : 5h. Dénivelé : + 700m / - 1250m.

Jour 5

Navette pour le Caillou de Socques. Montée dans la hêtraie puis dans les estives et le long du torrent, dans le Val d'Arrious : selon la saison, nous verrons peut-être des Lis Martagon, des Lis Pyrénées, des iris et d'innombrables autres fleurs multicolores butinées par quelques papillons hauts en couleur. En se retournant, nous pourrons voir que le versant Est de l'Ossau ne manque pas non plus de caractère. En haut du col et juste après le Lac d'Arrious, le mythique passage d'Orteig -petite vire avec main courante taillée à flanc de montagne- sera l'un des passages fort du séjour; mais selon le niveau du groupe et les conditions sur le terrain, votre guide pourra décider de faire passer l'ensemble du groupe par le Lac d'Arstouste situé en contrebas et de remonter au refuge d'Arrémoulit. Nuit au petit refuge d'Arrémoulit (2280 m), dans un très beau cadre minéral de haute montagne: les sommets granitiques, pyramidaux de l'Arriel (2824m) et du Palas (2974m) forment un cirque qui enserre le refuge et les lacs où nous nous trouvons.

Temps de marche : 5h. Dénivelé : + 950m / - 100m.

Jour 6

Descente au lac d'Artouste, puis traversée sauvage vers les lacs de Carnau ; montée au col d'Artouste (2472 m). Du col, nous basculons dans le Val d'Azun et les Hautes-Pyrénées. Descente au lac et refuge de Migouélou (2278 m) ; ce grand lac est retenu par un barrage très particulier, composé d'une multitudes d'arcs.

Temps de marche : 5h. Dénivelé : + 500m / - 500m.

Jour 7

Courte montée au Col de l'Hospitalet, descente versant nord par le Lac de Pouey-Laun. L'étape est là aussi très sauvage, peu fréquentée. Après ces décors d'altitude, nous gagnons progressivement la vallée, les landes à rhododendrons, sorbiers et bouleaux, puis les sapinières. Nous quittons le Parc National avant d'arriver au Lac du Tech et gagnons la civilisation pour une nuit en gîte d'étape dans la vallée, en Val d'Azun.

Temps de marche : 4h. Dénivelé : + 300m / - 1200m.

Jour 8

Court transfert au-dessus du lac du Tech, au Pla d'Aste. Nous regagnons de suite le Parc National à travers la forêt de sapins, à la sortie de laquelle nous découvrons les eaux émeraudes du joli lac de Suyen. Nous prenons de l'altitude par une longue traversée ascendante, avec les lacs de Rémoulis à mi chemin, avant d'atteindre le col frontalier du Port de la Peyre St Martin (2295 m). Courte descente en Espagne pour rejoindre le refuge de Respomuso. La cadre est magnifique, avec un grand lac en contrebas, quelques pins épars dans les pelouses, de nombreux vallons et des sommets pyramidaux dominant le tout. Le refuge est aussi au pied du Balaïtous, colosse de granit juché à 3144m d'altitude, où convergent d'innombrables arêtes.

Temps de marche : 4h. Dénivelé : + 950m / - 150m.

Jour 9

Mise en jambe sur les rives du lac, montée aux lacs et col de la Fache (2664m), avec de part et d'autre les sommets de la Petite et Grande Fache (2947m et 3005m). Nous repassons en France et descendons jusqu'au refuge Wallon et sa petite chapelle. Le refuge, orienté plein sud, est situé au carrefour de 3 magnifiques vallons que l'on ne se lasse pas d'admirer jusqu'au coucher du soleil, bercé par le chant des becs croisés des sapins cachés dans les bois derrière le refuge.

Temps de marche : 5h. Dénivelé : + 600m / - 850m.

Jour 10

Montée dans la forêt de pins derrière le refuge, accompagné de l'odeur entêtante de la résine. En quelques minutes nous quittons les bois, le paysage s'ouvre, encore plus offrant que le paysage admiré du refuge. Nous passons le lac Nère, puis le lac du Pourtet (2420 m). Les isards sont souvent nombreux dans le secteur. Descente aux lacs d'Embarrat dominé par les aiguilles de granit acérées de Castet Abarca. Plus, nous suivons les rives paisibles du gave de Marcadau sinuant dans les pelouses du plateau de Cayan. Nuit en gîte d'étape tout près des cascades écumeuses du Pont d'Espagne.

Temps de marche : 5h. Dénivelé : + 560m / - 920m.

Jour 11

Montée par un joli sentier à travers les pins et sur les roches granitiques polies il y a quelques milliers d'années par les glaciers, jusqu'au Lac de Gaube: un véritable décor de carte postale, avec le Vignemale en fond de vallée qui se reflète dans les eaux émeraudes du lac. Le parcours se poursuit dans l'axe de la vallée, s'approchant de la face nord imposante et démesurée du Vignemale où s'agrippent encore quelques séracs et glaciers. Derniers efforts pour rejoindre la Hourquette de Baysselance (col juché à 2734m d'altitude) et courte descente au refuge de Baysselance pour une nuit face au glacier d'Ossoue.

Temps de marche : 5h30. Dénivelé : + 1200m / - 150m.

Jour 12

Ascension optionnelle du Petit Vignemale (3032m) pour les lève-tôt (et s'il n'a pas été gravi la veille lors du passage de la Hourquette) : ce 3000 est facile d'accès (sauf si neige dure en début de saison) et permet d'admirer en enfilade toute la vallée de Gaube, les massifs voisin dont Gavarnie-Mont Perdu, et domine également le glacier d'Ossoue. Après un retour au refuge, descente vers le célèbre Cirque de Gavarnie en suivant le GR10 et la longue vallée herbeuse d'Ossoue.

Temps de marche : 5h30 ou 6h30. Dénivelé : + 0 ou 400m / - 1300 ou 1700m.

Jour 13

Du village de Gavarnie, montée vers le refuge des Espuguettes et la La Hourquette d'Alans (col à 2430m) en admirant sans cesse l'immensité du Cirque, ses parois qui se succèdent entrecoupées de vires neigeuses et d'une myriade de cascades hautes de plusieurs centaines de mètres. On aperçoit aussi derrière nous la Brèche de Roland, et plus près de nous les immenses murailles des sommets jumeaux des Aztazous. En ces terres calcaires, une flore variée garnit les pelouses d'altitude. Nous basculons derrière la Hourquette, dans le Cirque d'Estaubé, moins connu que ses voisins, descendons au lac des Gloriettes puis gagnons une auberge au pied du Cirque de Troumouse.

Temps de marche : 7h. Dénivelé : + 1100m / - 650m.

Jour 14

Après une montée matinale et assez brève, balade dans l'immense arène naturelle du Cirque de Troumouse à 2000m d'altitude, encerclée par une longue crête frôlant ou dépassant les 3000m d'altitude, avec la Munia culminant à 3133 m. Descente à la chapelle de Héas, la tête remplie de souvenirs. Déjeuner chaud et convivial dans une auberge; douche chaude pour ceux qui le souhaitent. Transfert et dispersion.

Temps de marche : 3h30. Dénivelé : + 300m / - 650m.

Infos pratiques

RENDEZ-VOUS : à 9h en gare SNCF de Lourdes. Soyez habillés en tenue de randonnée, avec les chaussures de randonnée à portée de main et la gourde pleine.

FIN DU SÉJOUR : dispersion à partir de 15h30 en gare de Lourdes.

NIVEAU : 5 heures de marche et 650m de dénivelé en moyenne ; 3 étapes de pus de 1000m de dénivelé mais sans descente sauf le J13 qui est plus sportif (+1100m/-650m pour 7 heures de marche). Quelques ascensions en option au cours du séjour.

DÉPART GARANTI À PARTIR DE 5 personnes

GROUPE LIMITÉ ENVIRON À 15 personnes

PORTAGE : vous ne porterez que vos affaires de la journée ; vos bagages seront transportés en véhicule sauf aux hébergements des J1, J3, J5, J6, J8, J9 et J11 (duvet inutile).

ENCADREMENT : par un accompagnateur en montagne diplômé d'état et spécialiste de la région.

HÉBERGEMENT : 6 nuits en gîtes d'étape et 7 nuits en refuges de montagne gardés (duvet inutile).

REPAS : Dîners «esprit montagne». Nous pique-niquerons le midi.

DÉPLACEMENTS : En fonction des effectifs, les transferts sont effectués en bus, minibus ou taxis.