Message d'avertissement

  • The string webform:25:confirmation could not be refreshed with the text format html_tiny_mce because it is not allowed for translation.
  • The string webform:25:preview_message could not be refreshed with the text format html_tiny_mce because it is not allowed for translation.

KA

PETIT-CANAL

Description

C'est dans son atelier situé sur la commune de Petit-Canal, en Grande Terre, que l'artisan et musicien Alex Tel confectionne depuis plus de trente ans des tambours KA. Pour ce passionné de musique, cet instrument traditionnel est avant tout une part importante de l’identité culturelle de la Guadeloupe et de son peuple. Il est donc animé par l’envie de participer au partage de ce patrimoine et c’est de là qu’il tire sa force de travail.

Histoire du GWOKA :

La forme musicale, instrumentale et vocale, appelée GWOKA, a été créée par la population africaine en Guadeloupe lors de la période sombre de l'esclavage au XVIIème siècle. La musique permettait aux esclaves de briser la douloureuse monotonie de leur vie. Pour accompagner les chants, des tambours fait de bois et de peaux de cabris étaient utilisés. Cette origine historique de l'instrument lui confère une identité culturelle forte et c'est pourquoi l'UNESCO a classé le GWOKA au patrimoine culturel immatériel de l'Humanité.

Fabrication du KA:

Malgré cette racine historique, le tambour Ka a évolué au cours de l’histoire. A l'origine, les Africains avaient pour habitude de le fabriquer dans des bois creusés. Cependant, avec l’interdiction de prélever des bois dans la forêt, les musiciens sont contraints de chercher des instruments de substitution. Ils se tournent donc vers les tonneaux de salaison, utilisés à l'époque pour le transport des marchandises.

Au cours du Xxème siècle, avec l'arrêt progressif des transports par salaisons, les musiciens sont amenés à devoir confectionner entièrement leurs instruments. Ils s'inspirent donc des techniques de fabrication de la tonnellerie (chauffage du bois puis cintrage). Ces techniques sont toujours employées par certains artisans, aujourd’hui, bien que certain, comme Alex Tel, préfère découper mécaniquement les bois à la forme souhaitée.

KA PROD :

Le Tambour KA occupe donc une place centrale dans l’histoire culturelle de la Guadeloupe. Alex Tel a été témoin de cette évolution dans la confection des instruments et il a voulu transmettre son savoir-faire en créant KA PROD. Il propose donc tambours KA et Cha-Cha afin de partager et de faire vivre cette musique traditionnelle qui marque l'identité du territoire guadeloupéen. En achetant un instrument, vous aurez la chance de pouvoir rencontrer cet artisan-musicien qui vous contera son histoire et celle du GWOKA avec l'envie de le faire connaître internationalement pour que la reconnaissance de ce patrimoine perdure dans le temps.

Infos pratiques

L'artisan propose deux produits marqués Esprit Parc National : le Tambour KA et le Cha-Cha.

KA :

Ka en bois locaux : Mahogany ; ou en bois importé : Poirier, Cèdre.

Le choix du bois permet de jouer sur la sonorité mais également sur la légèreté de l'instrument. Il existe différentes tailles.

Les peaux sont des peaux de cabris travaillées et tendues par des cordelettes et un système d'anneaux métalliques.

Cha-Cha :

Sorte de Maraca fait d'une calebasse remplie de graines de Toloman.

Points de vente :

-Écoles de KA

-Foire occasionnelle

-Certaines associations en métropole

-Prendre contact avec l'artisan pour commander un instrument.

Alex Tel fait également partie d'une école et groupe de musique : KazaGwoka.